Projet d’aide des écoles du Vanuatu

vanuatu-1

Projet d’aide des écoles du Vanuatu

Deux membres du club Drury, Stella and Edna-May, avec leur amie Edith, ont passé récemment une semaine au Vanuatu et, entre toutes ont convoyés plus de 60 kg de matériel dont, notamment, de nouveaux uniformes scolaire, des fournitures scolaires, des manuels d’apprentissage de la lecture et bien d’autres choses.

Nous avons été très bien accueillies à une réunion du club de Port Vila. C’est un club très dynamique et qui vient juste de participer à l’organisation de la seule course hippique annuelle du Vanuatu, la Kiwanis’ Race Week, ainsi que le bal annuel. Le président du club, Mark Stafford nous a amenées voir le déchargement d’un des containers de la Nouvelle Zélande sur le terrain de cricket. Nous avons pu constater l’énorme travail nécessaire pour décharger et distribuer la cargaison.

 

vanuatu-2Bien qu’en période de vacances scolaires, nous avons réussi à visiter deux écoles et rencontrer quelques-uns des enfants. Nous avons profité d’un tour de l’ile en bus pour visiter l’école Epao, située de l’autre côté de l’île. Nous avons distribué des autocollants aux enfants et nous avons fait don d’un gros sacs de fournitures scolaires à l’enseignant. Cette école a perdu la majeure partie de ses livres lors du Cyclone Pam, et nos dons ont réjoui tout le monde. A notre retour à Port Vila, nous avons préparé un autre colis pour que le conducteur du bus puisse le livrer à son prochain passage et quelques autres passagers ont fait de même.

Nous avons visités la deuxième école en compagnie de Nikita et Peter du club Kiwanis de Port Vila. Cette école n’est pas une école publique mais a été créée par un couple australien, Carol et son mari. Ils ont tout vendu à Brisbane pour lancer ce projet. En plus des classes standards, cette école accueille 20 enfants handicapés qui, sans cette structure, ne seraient pas scolarisés. Aussi bien Carol que Nikita accueille des enfants chez elles, certains handicapés, d’autres venants de milieux difficiles. Leur dévouement a été une source d’inspiration pour nous.

Le Kiwanien Peter Wilson nous a conduites à la nouvelle banque de sang. Depuis deux ans, Nikita travaille à sa mise en place et forme les volontaires dans tous les domaines nécessaires au bon fonctionnement. Le club Kiwanis de Port Vila a offert plusieurs équipements onéreux à la banque de sang.

Bien qu’un gros travail de reconstruction ait déjà été réalisé après le passage du cyclone PAM, il reste encore beaucoup de vestiges des dégâts : des maisons sans toit, d’immenses tas de gravats, de grands arbres abattus ainsi que beaucoup de bateaux drossés sur les rochers. En dépit de tout cela, nous avons rencontrés des gens heureux, souriant et accueillant. Cela a été un vrai privilège de pouvoir constater de visu comment est employée l’aide envoyée par le Kiwanis et combien le peuple du Vanuatu mérite toute l’aide que l’on peut leur apporter.


 

kristin-logoDe jeunes réalisateurs de l’école Kristin au Vanuatu

Deux réalisateurs en herbe de l’école Kristin ont séjournés au Vanuatu, en octobre, pour tourner un documentaire sur la livraison d’aide humanitaire aux habitants de Port Vila. Nick Baughan et Ethan Bull, tous deux en classe de seconde, ont travaillé en partenariat avec le Kiwanis sur ce projet unique et motivant.

Les garçons ont eu pour consigne de réaliser un documentaire sur les actions du Kiwanis dans les iles. Ils ont suivis le chargement d’équipement pour les villages et de fournitures scolaires en container en Nouvelle Zélande, et leur distribution dans différents villages au Vanuatu. Leur périple a débuté à Auckland en Septembre quand les opérations de chargement ont débutées et a atteint son point culminant en Octobre quand les dons sont arrivés au Vanuatu. Le montage du documentaire a immédiatement débuté avec une version finale attendue pour la fin de l’année.

Sélectionnés parmi l’ensemble des élèves de seconde « Technologie numérique » de l’école Kristin, Nick et Ethan étaient très enthousiastes. “Je suis un peu effrayé par le challenge, mais très enthousiaste en même temps” disait Ethan avant que le projet débute. “Nous commençons à travailler sur la planification et nous sommes sur le point d’aborder les storyboard en classe. Cela va nous aider à nous faire une idée de comment mener à bien ce documentaire.”

Quand cette opportunité s’est présentée, pour deux étudiants, de prendre part à ce projet, Mr Doug De Kock, professeur de technologies numériques, n’en a pas parlé à ces élèves tout de suite. “A ce moment-là, les élèves de seconde travaillaient par binôme sur le thème des publicités en utilisant des techniques cinématographiques usuelles. J’ai décidé de faire une courte sélection des meilleurs travaux et de la présenter à un comité de sélection composé de membres du Kiwanis et de professeurs de Kristin. En fin de compte, la sélection de Nick et Ethan a été une décision unanime. »

“Nous étions super content de notre mission” a déclaré Nick, “mais il y a des choses qui auraient pu être mieux. Principalement, les contraintes de temps.” Cela a été le cas au Vanuatu, avec seulement cinq jours pour le tournage. Il y avait un gros travail de planification ainsi que des interviews sur place et les séquences à filmer pour capturer les réactions des gens qu’ils rencontraient.

Les deux garçons ont déjà de l’expérience dans la réalisation à travers leur formation au Kristin’s Canon Cloud Suite – une installation qui comprend un écran vert de 6 mètres, des équipements dernier cri et des outils d’édition – ces 18 derniers mois. “C’est vraiment une super installation et nous avons de la chance de pouvoir travailler avec un équipement top niveau,” nous a dit Nick, lequel est impatient de pouvoir utiliser le caméscope professionnel Canon XF205 pour ce projet.